vapoter est moins dangereux pour la santé
que de fumer du tabac. — V.LOISON/SIPA

La e-cigarette, un ami qui vous veut du bien ? Dans une étude* publiée dans la revue médicale Annals of Internal Medicine, des chercheurs britanniques viennent de démontrer que la cigarette électronique était moins toxique que la cigarette combustible classique, apportant une pierre à l’édifice de ceux qui prônent l’utilisation de ce dispositif pour accompagner les fumeurs vers l’arrêt du tabac.

Diminution des taux de substances toxiques et cancérigènes

Ici, les chercheurs ont mené une étude non pas en laboratoire, mais sur de véritables fumeurs. « C’est la première fois que nous disposons d’une étude menée en conditions réelles, avec de vrais fumeurs », se réjouit le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à la Pitié-Salpêtrière et auteur du livre Le plaisir d’arrêter de fumer(éd. First). Les scientifiques du département d’épidémiologie et de santé publique de l’University College de Londres ont relevé, chez des fumeurs ayant abandonné depuis six mois le tabac pour la cigarette électronique, une diminution « significative » de la concentration de produits toxiques et cancérigènes dans leur organisme, par rapport aux concentrations relevées chez les fumeurs.